©Atelier Béatrice Célié - vue de l'atelier
©Atelier Béatrice Célié - Détail de restauration : "La Dame au Petit chien"
BC_Monogramme-blanc-transparent-01.png

ACTUALITÉS

©Atelier Béatrice Célié - Vue de l'atelier

Suivez toutes les dernières actualités de l'Atelier Béatrice Célié :

12/02/2021

Un portrait XVIIe retrouve son éclat 

Elle s’appelle Barbe et vivait au temps du roi soleil.  

Malmenée par les siècles, elle est arrivée à l’atelier avec une couche picturale en soulèvement, une tension de la toile affaiblie, de très nombreux repeints et un vernis très oxydé qui la rendait sèche et sévère.

 

Afin d’assurer la conservation de l’œuvre, l’intervention devait prioritairement stabiliser la couche picturale et restaurer la tension de la toile. En l’absence de clé, la reprise de la tension de la toile nécessitait sa dépose. L’importance des soulèvements et écaillages exigeait un refixage généralisé. Une fois  l’œuvre consolidée, des bandes de tension ont été posées permettant une remise en tension satisfaisante. 

© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
1/1
© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
1/1
1/1

En complément des interventions curatives, un travail de restauration de l’image a permis de lui rendre sa lisibilité. Grâce à l’allègement du vernis, le retrait des repeints et la réintégration picturale des zones lacunaires, Barbe a retrouvé le velouté de sa carnation et la finesse de ses drapés XVIIe siècle. 

La voilà prête à affronter les siècles à venir.

08/02/2021

Conservation - restauration d’une œuvre du Grand Catéchisme en image de la Bonne Presse

À la toute fin du XIXe siècle, la Bonne Presse, ancêtre de Bayard Presse, publie son Grand catéchisme en Image sous forme de 68 chromolithographies. La Bonne Presse s’appuie pour cela, sur un recueil de gravures de la doctrine chrétienne, commande à des peintres des huiles sur toile, copies de ces gravures, permettant d’obtenir le code couleur des chromolithographies.

© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
1/1
© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
1/1

J’ai eu la chance de restaurer l’une de ces 68 œuvres peintes. 

Simple élément d’un processus de production, cette œuvre n’a pas été conservée dans des conditions optimales. Elle a très probablement subi un dégâts des eaux ayant entraîné mouvements et retrait de toile, qui à leur tour ont généré soulèvements et perte de matière picturale sur une grande partie du pourtour de l’œuvre.

L’encollage temporaire de papiers a permis de créer les pressions et tensions nécessaires pour retrouver l’espace toile nécessaire et rabattre les écailles sans risque de chevauchement. Les zones altérées ont ensuite pu être refixées.

Une fois la couche picturale consolidée, un gros travail de restauration picturale a pu être réalisé, sans risque d’interprétation hasardeuse grâce au modèle donné par la chromolithographie.

© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
© Atelier Béatrice Célié - Artisan d'art
1/1